Les Futures Mamans
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les Futures Mamans

Depuis 1999, le meilleur des forums féminins! Maternité, famille, quotidien: toutes y trouvent leur compte.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Apprentissage de la propreté (4)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Apprentissage de la propreté (4)  Empty
MessageSujet: Apprentissage de la propreté (4)    Apprentissage de la propreté (4)  Icon_minitimeLun 23 Jan - 11:35

Les interventions de l’adulte


L’adulte doit encourager,comprendre et soutenir l’enfant durant son apprentissage.
Des régressions peuvent immédiatement suivre une période de progrès
En visite, ou lors d’une sortie spéciale l’enfant peut s’échapper, on lui offre la couche ou la culotte, c’est lui qui choisi
C’est d’abord avec respect et douceur que l’on habituera l’enfant à utiliser la toilette en le laissant d’abord actionner la chasse d’eau à volonté s’il le souhaite, pour le rassurer sur le bruit de « l’engin ». On pourra même l’initier au notion de plomberie. Certaines précautions seront prises; ainsi on attendra avant de tirer la chasse d’eau que l’enfant ne soit plus sur la toilette et on le laissera faire lui-même.

L’enfant qui commence a être propre montre pour ses produits d’élimination le même intérêt que pour tout autre découverte

. Il peut éprouver à la fois de l’inquiétude et de la curiosité, mais il aime ses excréments. Il s’intéresse à ce qu’ils sentent, à leur couleur et à leur texture. Curieux, il voudra y toucher et même y goûter. Il voudra jouer avec ses pipis et cacas, les tripoter ou en mettre sur les murs. De plus, pour lui, il s’agit d’un cadeau offert à l’adulte qui lui demande d’utiliser la toilette, alors il trouve bizarre que ce dernier tourne la tête, jette son cadeau et lui interdise d’y toucher. Si l’adulte affiche trop sa répugnance, l’enfant pourrait éventuellement développer une aversion pour ses excréments et, par extension, pour ses organes génitaux. En poursuivant le raisonnement à l’extrême, son sexe pourrait devenir pour lui un objet de honte, d’ou des problèmes d’identification et plus tard d’estime de soi. L’apprentissage sera facilité dans la mesure ou l’adulte sera ouvert et attentif à ce que l’enfant vit. Plutôt que de mettre l’accent sur l’aspect répugnant de ces jeux, l’adulte averti pourrait fournir à l’enfant le matériel acceptable pour satisfaire ses goûts exploratoires : jeux d’eau, de boue, de glaise, et de peinture avec les doigts, etc.

L’adulte devra aussi fournir à l’enfant le vocabulaire nécessaire pour s’exprimer sur le sujet; un vocabulaire simple et sans ambiguïté. Ainsi, il est facile de lui apprendre les mots pipi et caca, mais pour qu’ils aient un sens, il faut aussi les dire au bon moment. Le mot doit représenter ce que l’enfant vit.

Les mots lui servent à reconnaître et à situer ses sensations. Les bons mots
incluent les encouragements.

L’étape de la propreté est remplie de nouveautés pour l’enfant. Elle représente un apprentissage important à acquérir en peu de temps. Or, il jouit d’un excellent outil pour apprendre : le jeu. Son petit pot pourrait d’ailleurs perdre sa fonction première si l’adulte laisse le jeune créateur utiliser son imagination : « N’avez- vous pas vu le nouveau chapeau de ma poupée? » Un petit pot jouet permettra à l’enfant de faire vivre à sa poupée ce que lui-même est en train de traverser.

On peut par exemple inviter l’enfant à installer sa poupée ou son toutou sur un autre pot à coté de lui. Certaines poupées font pipi; il en existe aussi, de fabrication artisanale, qui font caca. L’important est que l’enfant puisse projeter dans son compagnon ou sa compagne ce qu’il vit, lui mettre des couches, lui enseigner la propreté, le ou la chicaner peut-être. On pourrait aussi laisser l’enfant s’entourer de jouets quand il est sur le pot. Il existe par exemple, des petits livres en plastifiés. Il est important de s’assurer que les jouets sont lavables et appropriés (la brosse à dents, c’est pour les dents!). Il est préférable d’avoir deux petits pots : un pour jouer et l’autre pour aller à la toilette afin d’entretenir le plus possible le lien pipi-caca-pot.

Doit- on montrer aux garçons à uriner assis ou debout?

On l’a vu, l’enfant apprend par imitation. Il lui apparaîtra donc plus naturel de faire pipi comme les autres garçons. Ce sera pour lui un stimulant supplémentaire qui l’aidera à s’identifier aux personnes du sexe masculin.

Il est à noter, cependant, que son manque de précision pourra entraîner des rondes d’entretien plus fréquentes et qu’il est préférable d’introduire cette étape quand il aura contrôlé ses selles, sans quoi, il pourrait essayer de faire tous ses besoins debout. Il est à remarquer que les filles aussi pourraient se livrer à certaines expériences : cela semble tellement pratique!

On ne peut pas toujours choisir le moment idéal pour amorcer l’apprentissage de la propreté mais il faut être conscient des facteurs inhérents aux saisons. L’été est une période favorable parce qu’il y a moins d’enfants à la garderie en raison des vacances. Les éducatrices sont alors plus disponibles pour répondre aux besoins individuels des enfants. L’automne est souvent une période d’adaptation, c’est la rentrée. On accueille de nouveaux enfants, il y de la perturbation dans l’air.

Ce ne ‘est pas la peine d’en ajouter en commençant l’apprentissage de la propreté. Par contre, l’hiver, les enfants se connaissent entre eux et sont familiers avec les éducatrices, c’est un moment propice à l’apprentissage même si les habits de neige peuvent parfois rendre la chose difficile.

L’apprentissage de la propreté fait partie intégrante du développement naturel de l’enfant. C’est habituellement entre l’âge de 2 et 3 ans que l’enfant devient prêt, tant au plan émotif que physique, à faire ses besoins dans la toilette
Au plan émotif, les enfants sont prêts à faire leurs besoins dans la toilette quand :


ils sont en mesure d’exprimer leur besoin d’uriner ou d’aller à la selle
ils comprennent ce qu’ils doivent faire dans la toilette
ils ont décidé de faire leurs besoins dans la toilette plutôt que dans leur couche.

Au plan physique, les enfants sont prêts à faire leurs besoins dans la toilette quand :

ils peuvent contrôler leur vessie, de façon qu’elle retienne davantage de liquide
ils peuvent contrôler le sphincter de l’anus pour retenir leurs selles

Chaque enfant se développe de façon différente. Ainsi, votre enfant peut être prêt plus tôt ou plus tard que ses frères et sœurs, que les enfants de vos amis ou que les autres enfants du CPE


L’apprentissage de la propreté ne se fait pas toujours de façon rapide et constante. Les « accidents » sont possibles. Il faut faire preuve de patience, de soutien et de compréhension.


Suggestions
Si vous discutez avec le personnel de garde de l’apprentissage de la propreté, il serait approprié d’employer avec l’enfant la même terminologie et la même routine à la maison et au CPE

Il est important de se rappeler que les parents et le personnel de garde peuvent contribuer à l’apprentissage de la propreté uniquement une fois que l’enfant est prêt. C’est l’enfant qui est le maître de la situation

En général, la satisfaction que tire l’enfant des résultats obtenus l’encourage à poursuivre le processus d’apprentissage. Les encouragements et les louanges verbales des parents constituent un renforcement positif. Par contre, ce n’est pas une bonne idée de récompenser l’enfant avec de la nourriture ou des bonbons.


Autres suggestions
Ayez recours au petit pot : il est moins intimidant que la toilette

Diminuez le sentiment de crainte envers la toilette en faisant asseoir l’enfant sur un petit siège spécial ou en plaçant un tabouret ou une boîte sous
ses pieds lorsqu’il est sur la toilette

Ne forcez jamais un enfant à faire ses besoins dans le pot; cela ne fera qu’entraîner des luttes inutiles et engendrera des sentiments négatifs à l’endroit du pot.

Encouragez l’enfant à s’asseoir pendant de courtes périodes et assurez-vous de répondre à ses besoins aux moments clés, soit après les repas , avant les siestes et après s’être réveillé « au sec » d’une sieste (une fois qu’il est dispos).

Au fur et à mesure qu’augmente le taux de réussite et que le désir s’accroît, enlevez la couche et le pantalon pour de courtes périodes. Encouragez l’enfant à les enlever tout seul. Laissez le pot dans la pièce ou se trouve l’enfant et rappelez à ce dernier de l’employer de façon périodique.

Une fois que l’enfant comprend ce qu’on attend de lui et qu’il contrôle mieux ses besoins, essayez de lui enlever sa couche durant la journée. La majorité des enfants commenceront par demeurer au sec durant la journée avant de pouvoir passer la nuit sans couche.

Rappelez-vous que certains enfants observent leurs frères et sœurs aînés ou leurs parents aller aux toilettes, et que ces derniers peuvent lui servir d’exemple.

Félicitez l’enfant pour s’être rendu à la toilette à temps, mais ne vous mettez pas en colère dans les cas « d’accidents ». Vous devez plutôt rassurer l’enfant et lui expliquer que les « accidents » sont normaux et, quand ils se produisent, il ne faut pas en faire un drame.

L’importance d’être patient
Bien que tous les signes vous permettent de croire que l’enfant est prêt, ce dernier peut quand même éprouver des difficultés à faire l’apprentissage de la propreté. Une telle situation peut en effet se produire si l’enfant est dans une phase ou il répond « non » à tout ce qu’on lui dit et fait des crises de colère à tout propos, ou encore s’il traverse une période de perturbations qui entraîne beaucoup de tension nerveuse (par exemple, un déménagement, l’arrivée dans un nouveau CPE, un divorce, etc)

Il arrive parfois qu’un enfant propre doive retourner aux couches, possiblement en raison d’un événement particulier tel que la naissance d’un frère ou d’une sœur. C’est là une situation courante qui ne dure en général pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentissage de la propreté (4)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Futures Mamans :: MATERNITÉ :: Dès la naissance... la maternité. :: Infos mamans, bébés, couches... :: Info : Bébé-
Sauter vers: