Les Futures Mamans

Depuis 1999, le meilleur des forums féminins! Maternité, famille, quotidien: toutes y trouvent leur compte.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Proximité

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Proximité   Lun 23 Jan - 21:39

Mais qu’est-ce donc que la proximité? Qu’est-ce qu’on entend par là? Certaines parmi vous, avez exprimé des réticences à dormir avec bébé. La proximité, ce n’est pas seulement dormir avec son bébé. C’est aussi le coller contre soi, le porter dans ses bras, être tout près de lui. C’est un contact peau à peau avec bébé. Sans dormir avec son bébé, on peut placer sa couchette tout près de notre lit. C’est encore mieux d’abaisser une paroi de la couchette pour favoriser la proximité.

Je vais tenter, dans un premier temps, de vous donner un aperçu de comment se sent bébé alors qu’il est encore dans le ventre de sa maman selon les 6 sens. Cela nous aidera à voir l’importance de la proximité.


Le toucher

Lorsque bébé est en milieu utérin, il ressent beaucoup de contacts et son espace est limité par la paroi utérine élastique. Il est entouré du liquide amniotique qui est toujours à 37 degré. Tout est doux, souple et vivant. Il est nu et peut toucher son corps. Il ressent une sensation aquatique et toutes les vibrations sont ressentis pas son corps.

Si bébé est pris nu dans les bras de ses parents en contact direct avec leur peau, il ressent encore en partie les sensations du milieu utérin: la matière qu’il touche est encore chaude, souple et vivante. Il peut encore toucher son corps. Il ressent encore les vibrations sonores. Il est encore entouré d’une température de 37 degré. Ses sensations digestives inconfortables se trouvent apaisées.

Essayez d’imaginer maintenant les sensations de bébé s’il est déposé dans une couchette: pas de contact avec une matière vivante, les textures sont inertes et sèches, il est habillé, la température est variable, il ne ressent aucune vibration sonore. Il peut être incommodé par des sensations digestives.


Le kinesthésique

En milieu utérin le bébé flotte en apesanteur et ses mouvement en sont facilités. Il ressent tous les mouvements de la mère: sa respiration, ses différentes positions, les bercements, etc. En fin de grossesse, il est à l’étroit donc se sent serré.

S’il profite de la proximité, bébé sent la pesanteur mais retrouve des limites. Il peut encore se sentir serré et dans la position foetale. Il peut encore ressentir des mouvements constants par les mouvements de ses parents, leur respiration, le bercement, etc.

Dans une couchette? Il découvre la sensation de la pesanteur. Il se sent 10 fois plus lourd que dans l’eau. Il est sur une surface plate et il a de la difficulté à bouger parce que ses muscles sont faibles. Il ne bénéficie plus d’un soutien arrondi et serré. Il découvre l’immobilité et ne ressent aucun mouvement.


L’odorat et le goût

En milieu utérin, bébé goûte et sent le liquide amniotique. Celui-ci change selon l’alimentation de sa mère

S’il est porté par sa mère, bébé sent encore une fois une odeur proche du liquide amniotique. C’est un repère très important pour le bébé. En effet, le bébé reconnaît ses parents par leur odeur d’abord. Sa vue n’est pas assez développé pour les reconnaître à leur vue. Si bébé est allaité, le fait d’être en proximité facilite le contact avec les seins et le colostrum.

S’il ne bénéficie pas de la proximité, le bébé est agressé par une foule de nouvelles odeurs: les détergents et désinfectants de l’hôpital, l’odeur de personnes inconnues, etc. Et il ne peut être rassuré par celle de sa mère ou de son père. Il est donc totalement dépaysé. Il faut aussi savoir que l’odorat du nouveau-né est très très développé si on compare à la notre.


Ouïe

Le foetus commence à entendre vers le 6 ème et 7 ème mois. Il entend alors la voix de sa mère, les palpitations de son corps, les pulsations cardiaques et touts les bruits internes de celle-ci. Il entend aussi, de façon assourdi, touts les bruits extérieurs: la musique, la voix de papa et des autres, etc.

S’il est en proximité de ses parents, il bénéficie encore d’un repère important: leurs voix ainsi que que la pulsation du coeur, la respiration, etc.

S’il n’est pas près de ses parents, le bébé ne peut plus les entendre et être rassuré par leur voix. Son oreille n’est plus dans un milieu aquatique. Les bruits ne sont plus assourdis. C’est radicalement nouveau pour bébé d’entendre les sons de cette façon. Il est exposé à de nouveaux bruits qui ne lui sont pas familier. Il découvre également le silence, chose inusité pour lui.



La vue

Dans l’utérus, le bébé reçoit peu de stimulations visuelles. Il est dans l’obscurité et si l’éclairage extérieur est fort, il peut percevoir des lueurs rougeâtres.

S’il est porté contre ses parents, il peut être abrité des sensations lumineuses trop fortes.

S’il est dans une couchette, la lumière peut être très vive.


Gâter bébé?

Malheureusement, dans notre société, on véhicule encore beaucoup la croyance qu’un bébé pris longtemps et souvent sera gâté. Cette croyance est totalement fausse. Le bébé a besoin d’être porté par ses parents. Il est réconforté de cette façon. Il faut vraiment réussir à imaginer tout le traumatisme que vit le petit bébé à sa naissance. Tout est totalement nouveau pour lui. S’il est porté par ses parents, il bénéficie alors de repères importants. De plus, il retrouve encore certaines sensations du milieu utérin.

Quand bébé profite de la proximité, c’est un accueil intensif qu’il reçoit à sa naissance. Il s’agit de l’exposer graduellement aux nouvelles sensations terrestres. Bébé va réussir à s’adapter à sa nouvelle vie sur terre, c’est certain. Mais pourquoi s’attendre à ce qu’il le fasse brutalement?

Lorsque bébé est porté dans les bras de ses parents, ceux-ci détectent rapidement sa faim, avant que bébé ne doive pleurer pour faire connaître son besoin de nourriture. Si bébé est allaité et porté par sa mère, le sein est déjà à sa portée. Il est donc facile pour bébé de se mettre à téter.

Madame Bayot parlait aussi beaucoup de la perte de poids du bébé. Le fait de porter bébé, pour toutes sortes de raison, limite la perte de poids.


La toilette de bébé

Quand un bébé est nu sur une table ou une couchette dans une pièce à 20 degré, il perd 1 dixième de degré celsius à la minute. Quand il est mouillé, il perd 3 à 4 fois plus rapidement sa chaleur. C’est pourquoi Mme Bayot insistait sur le fait de ne pas laver le bébé à la débarbouillette humide. C’est tout un choc pour le nouveau-né de se faire laver de cette façon. Vous l’avez certainement déjà fait vous-même. Avez-vous apprécié cette expérience? Selon Mme Bayot, le bébé, même s’il a encore le petit bout de cordon ombélical attaché au nombril, peut parfaitement être lavé dans un bain. Là encore, il peut bénéficier de la proximité en était baigné collé sur l’un de ses parents. Il apprend de cette façon la détente par l’eau. Et il est inutile d’utiliser des savons. Bébé ne se salit pas encore. Il n’est pas en contact avec la poussière et la pollution. De plus, il ne transpire pas encore. Le fait de récurer bébé à la débarbouillette enlève également le vernix qui protège bébé.

Lorsque le bébé est nu sans être porté, il perd sa chaleur et son métabolisme travaille à conserver cette chaleur. Ce travail lui fait perdre du poids. De plus, s’il n’est pas habillé, le corps du bébé perd de l’eau par l’évaporation. Cette perte d’eau signifie une perte de poids pour le bébé.


Qu’est-ce qui est idéal après la naissance?

L’idéal après la naissance du bébé est de le déposer contre la peau nue de sa maman. On le sèche et le couvre alors d’une couverture sèche. Si bébé est souillé par le sang et les selles, on le nettoie avec un linge humide et on le sèche tout de suite.
Le fait d’être déposé sur sa mère, en plus des avantages mentionnés plus haut, permet au bébé une colonisation bactérienne de sa mère.

Alors voilà pour cette page sur la proximité. Si vous avez des questions sur ce sujet, n’hésitez pas à me les poser dans le forum général. J’insiste sur le fait que j’ai rapporté ici, à ma façon et en résumé, une partie des propos de Madame Bayot, La conférence qu’elle offrait comportait également un volet sur l’hypoglycémie.

Intentionnellement, je n’ai parlé que très peu de l’allaitement et des ses bienfaits. En effet, je ne veux pas que la maman qui offre le biberon à son bébé se sente exclue de la magnifique expérience de la proximité. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’allaitement, visitez notre section sur ce sujet ainsi que le forum d’allaitement.
J’espère de tout coeur que cette lecture vous donnera envie, à vous aussi, de profiter de la proximité de bébé.

Revenir en haut Aller en bas
 
Proximité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour sauver les labos de proximité
» Retour à la radio de proximité
» Le Centre périnatal de proximité transfrontalière - Centre hospitalier - La Palmosa (Menton)
» Proximité
» totem commerces de proximité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Futures Mamans :: MATERNITÉ :: Dès la naissance... la maternité. :: Infos mamans, bébés, couches... :: Info : Bébé-
Sauter vers: