Les Futures Mamans

Depuis 1999, le meilleur des forums féminins! Maternité, famille, quotidien: toutes y trouvent leur compte.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: VIH   Lun 23 Jan - 17:14

VIH

Introduction

Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) cause des infections et des maladies qui affectent le système immunitaire et nerveux des individus. Si la maladie progresse, il est possible qu'il s'agisse du sida (syndrome d'immunodéficience acquise). Il n'existe encore aucun remède contre le sida. Les infections par le VIH posent donc un sérieux problème de santé à tous.

Quelques mots sur le VIH

Plusieurs personnes infectées par le VIH ne le savent pas, car elles n'ont jamais subi de test de dépistage afin de vérifier si le virus était present dans leur sang. Une autre raison qui peut faire en sorte que les gens ne savent pas qu'ils sont séropositifs est que les symtômes de l'infection peuvent prendre jusqu'à cinq ans avant de se manifester. Lorsque que le sang d'une personne contient le VIH, on dit qu'elle est séropositive.



Le VIH cause des dommages aux nerfs et au cerveau - le système nerveux. Du plus, il attaque et détruit le système de défense naturelle du corps contre les maladies - le système immunitaire. Le VIH détruit particulièrement les lymphocytes CD4 du système immunitaire. En nombre insuffisant, ces cellules spéciales ont de la difficulté à combattre les infections. Lorsque le système immunitaire est affaibli par le virus, que certaines infections mortelles font leur apparition et que la numération de lymphocytes CD4 est basse, la personne est atteinte du sida.



Bien qu'il n'y ait aucun remède au VIH, il existe aujourd'hui un traitement qui peut aider les personnes atteintes à avoir une meilleure qualité de vie ou à vivre plus longtemps. Le traitements peut aussi aider à diminuer le risque de transmission du virus au foetus.



Le VIH, les femmes et leurs enfants

Le nombre de femmes en âge d'enfanter atteintes du VIH ne cesse d'augmenter. Une femme enceinte peut transmettre le VIH à son enfant à naître. De nombreux bébés infectés par le VIH meurent dans les trois années suivant leur naissance s'ils ne sont pas traités. Aujourd'hui, il existe un traitement qui diminue le risque de transmission de la mère à l'enfant. C'est pour cette raison que toute femme enceinte, ou qui désire le devenir, devrait songer fortement à subir un test de dépistage du VIH. Si vous n'êtes pas certaine, parlez-en à votre prestateur de soins de santé et lisez ce dépliant afin d'en apprendre davantage sur le VIH, le sida et la grossesse.



Au Canada, on devrait recommander à toutes les femmes enceintes de subir un test de dépistage du VIH pendant la grossesse. Si votre médecin ne vous suggère pas de subir un test de dépistage du VIH avant ou pendant votre grossesse, exigez d'en subir un.



Modes de transmission du VIH d'une personne à une autre

Le VIH est présent dans les liquides organiques des personnes infectées - sperme, sang, sécrétions vaginales et lait maternel. C'est le plus souvent lors d'une relation sexuelle que le virus est transmis d'une personne infectée à une personne saine. Cependant, le virus peut aussi être transmis par l'entremise d'une aiguille contaminée, si vous partagez cette dernière avec un utilisateur de drogues intraveineuses séropositif. Une mère infectée peut transmettre le virus à son enfant pendant la grossesse, lors de l'accouchement ou de l'allaitement. Le VIH peut aussi se transmettre lors d'une transfusion sanguine, bien que cela soit extrêmement rare au Canada, car les réserves de sang sont analysées afin de détecter la présence de la maladie et que le processus est jugé très fiable.



Dépistage du VIH

La plupart des personnes ne peuvent pas affirmer hors de tout doute qu'elles on été ou non exposéess au VIH; il s'agit là d'une raion suffisante pour subir le test de dépistage. Habituellement, c'èst par une analyse de sang que l'on procède à un test de dépistage de la présence du virus dans l'organisme. Pour débuter, on utilise la technique de titrage avec immuno-absorbant lié à un enzyme (aussi connu sous le nom de ELISA). Par ce test, on tente de détecter la présence d' anticorps anti-VIH. Les anticorps se développent une fois que la personne est infectée. S'il y a présence d'anticorps anti-VIH, cela signifie que la personne est infectée au VIH. Cela ne veut pas dire qu'elle a le sida. Si le premier test est positif, on procède alors à un autre test ELISA, puis un troisième, celui-ci appelé méthode de transfert Western effectué de s'assurer qu'il n'y a pas eu d'erreur. Il est extrêmement rare que le résultat d'un test soit faux positif (1 cas sur 20 000). Un résultat faux positif affirme que vous êtes infectée, alors que vous ne l'êtes pas. En cas de doute, vous pouvez de nouveau subir un test.



Si votre résultat est négatif

Si votre résultat est négatif cela signifie seulement que le test n'a pas révélé la présence d'anticorps anti-VIH dans votre organisme au moment du test. De deux choses l`une
soit que vous êtes vraiment séronégative;
soit que vous êtes séropositive, mais qu'il n`y avait pas suffisamment d'anticorps dans votre sang au moment de l`examen. Cela peut se produire si votre test a été effectué trop tôt après votre infection et que les anticorps développés par votre organisme étaient trop peu nombreux pour être mesurés. (Il faut compter du 6 à 12 semaines avant que votre organisme produise assez d'anticorps pour être mesurés.) Dans ce cas, le test peut indiquer que vous n'êtes pas infectée, alors que vous l'êtes. On parle alors d'un résultat faux négatif. C'est pour cette raison que certaines personnes décident de subir un nouveau test 6 mois après le premier test.
Rappelez-vous que même si votre résultat est négatif, vous pouvez quand même devenir infectée à n'importe quel moment une fois l'examen terminé si vous êtes exposée au virus. Vous devriez toujours vous protéger contre le VIH.



Si votre résultat est positif

Si votre résultat est positif, vous aurez besoin d'encadrement, de soutien affectif et de soins de santé spécialisés, surtout si vous êtes enceinte. Rappelez-vous qui si votre résultat est positif, cela ne signifie pas que vous ayez le sida - cela signifie que vous êtes atteinte du virus qui cause le sida. Vous êtes porteuse du VIH et vous pouvez le transmettre à d'autres personnes. Pour plusieurs, il est réconfortant de savoir qu'il s'est effectué beaucoup de recherches médicales au cours des dix dernières années et que des traitements très bénéfiques ont été mis au point afin d'aider les personnes atteintes du VIH à vivre sainement et pendant plus longtemps.



Confidentialité du test

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander que votre nom soit rayé des éprouvettes et des dossiers. Cette procédure est commune; on parle alors d'un test non nominatif. Pour les besoins du test, vous recevrez un numéro de code que vous seule et votre médecin connaissez. Les résultats seront portés à votre dossier médical. Il n'y a que quelques professionnels de la santé qui connaîtront les résultats ou qui y auront accès. Dans certaines provinces, les autorités en matière de soins de santé sont mises au courant de manière confidentielle.



Le VIH et la grossesse

Environ 0,2% des femmes enceintes (2 femmes sur 1000) sont séropositives. De ce nombre, près du tiers ( 1 femme sur 3) auront transmis le virus à leur enfant avant la naissance si l'on ne procède pas à aucun traitement. Le virus peut être transmis de la mère à l'enfant par le placenta - aussitôt qu'à 8 semaines de grossesse. De plus, une mère séropositive peut transmettre le virus à son enfant lors de l'accouchement - alors qu'il y a échange de liquides organiques. Il ne semble pas que cela fasse une différence que le bébé soit né par voie vaginale ou par césarienne, car bon nombre des enfants ont déjà été infectés avant leur naissance.



Le VIH et l'allaitement

On a découvert la présence du VIH dans le lait maternel. Donc les mères séropositives peuvent transmettre le virus lors de l'allaitement. Même les mères qui étaient séronégatives pendant leur grossesse peuvent transmettre le virus à leurs bébés si elles ont été infectées alors qu'elles allaitaient. Les mères infectées au VIH, ou celles qui continuent d'avoir des comportements à risque associés aux infections, devraient nourrir leurs bébés au lait maternisé.



Traitement du VIH pendant la grossesse

Si vous êtes enceinte et que vous décidez de poursuivre votre grossesse, vous pouvez diminuer jusqu'à 60 % les risques de transmission du virus à votre enfant. Des études ont démontré que le fait d'administrer de l'AZT (Zidovudine) aux femmes séropositives (qui ne présentent aucun symptôme du sida) pendant la grossesse, le travail et l'accouchement, diminuait de beaucoup les probabilités de transmission du virus à leur enfant. Il peut être recommandé de poursuivre ce traitement après la naissance du bébé -- selon votre état de santé.On administrera aussi de l'AZT nouveau-né jusqu'à l'âge de 6 semaines. Cependant, ce médicament peut avoir des effets secondaires. Il est donc très important que vous mentionniez à votre médecin de tout symptôme se manifestant afin que vous puissiez recevoir les soins appropriés. Sans l'utililisation de l'AZT, les probabilités que votre bébé devienne infecté sont de 1 sur 4 (25 %).En procédant au traitement a l'AZT , ces probabilités sont de 1 sur 12 (8 %). On peut aussi procéder à une interruption de grossesse.



Tests additionnels pendant la grossesse

Si vous êtes séropositive, votre médecin voudra peut-être effectue d'autres tests afin de savoir si vous souffrez d'autres infections, car votre système immunitaire (votre système de défense contre les maladies) peut s'être affaibli. Vous souffrez peut-être d'autres MTS. De plus, votre charge virale et votre numération de lymphocytes CD4 seront surveillés de près pendant votre grossesse. Une numération basse de lymphocytes CD4 associée à une charge virale élevé augmentent les probabilités de transmission du virus au bébé.



Counseling

Un résultat positif de test de dépistage du VIH est une expérience éprouvante pour tout le monde. Pendant cette difficile épreuve, le counseling peut être très utile. Un conseiller diplômé vous donnera le soutien affectif dont vous aurez besoin, et il vous renseignera aussi sur le VIH et vous aidera à apprendre à faire face à la maladie. Un autre aspect très important du counseling est que vous apprendrez ce qu'il faut faire afin de ne pas transmettre le virus a quelqu'un d'autre.



En terminant

Au cours des dernières années, des chercheurs ainsi que des activistes, parmi lesquels on compte des célébrités, ont sensibilisé la population aux dangers du sida. Cela fait en sorte que les personnes qui sont atteintes du VIH voient la vie sous un angle positif et que la honte liée au fait d'être séropositif s'est estompée. De nos jours, les gens subissent des tests de dépistage plus souvent afin d'être traité plus rapidement. Ceci étant dit, personne dans le monde, aussi bien les enfants que les adultes, n'est à l'abri des infections par le VIH. Si vous prévoyez devenir enceinte on si vous l'êtes déjà, passez le test!



http://www.sogc.org
Revenir en haut Aller en bas
 
VIH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Futures Mamans :: MATERNITÉ :: De la conception à la naissance :: Grossesse - Infos et forums :: Info - Grossesse :: Info : Grossesse-
Sauter vers: