Les Futures Mamans

Depuis 1999, le meilleur des forums féminins! Maternité, famille, quotidien: toutes y trouvent leur compte.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traitements contre la stérilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Traitements contre la stérilité   Sam 21 Jan - 21:01

Entre 15 et 25 % des couples ont des problèmes de fertilité. Il n'est donc pas surprenant que tant de techniques existent aujourd'hui pour traiter ce problème

Qu'est-ce que la fécondation in vitro (FIV)?
La FIV est une méthode de procréation médicalement assistée qui permet que le sperme de l'homme féconde l'ovule de la femme dans une éprouvette en laboratoire. L'embryon ainsi produit est ensuite transféré dans l'utérus pour s'y développer naturellement. Le traitement est coûteux (souvent des dizaines de milliers de dollars).

Pour pouvoir bénéficier d'une FIV, il faut que :

*La jeune femme ait moins de 35 ans, des cycles menstruels réguliers et qu'elle réponde de façon positive aux hormones de stimulation de l'œuf.
*L'homme ait assez de spermatozoïdes et que ceux-ci soient mobiles.

Voici comment se déroule une FIV :

*On prélève les œufs avec une aiguille grâce à une laparoscopie ou à un guidage échographique.
*Les œufs sont ensuite placés dans un tube qui est mis à l'intérieur d'un incubateur dans lequel le sperme est introduit.
*Quand les cellules commencent à se diviser, un ou plusieurs œufs fécondés sont implantés dans l'utérus. Cet acte est réalisé par un petit cathéter qui fait passer trois ou quatre œufs fécondés du vagin à l'utérus.
*Si l'implantation des trois ou quatre œufs réussie, il peut être nécessaire d'en éliminer.

Plusieurs mois avant l'intervention, la jeune femme subit une série d'injections et prend des médicaments stimulant les ovaires qui pourront ainsi produire plusieurs ovocytes. Malgré cette médication, il est possible que l'œuf fécondé ne se fixe pas dans l'utérus, que la jeune femme fasse une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.

En quoi consiste le transfert inter-fallopien de gamètes?
Le ZIFT ressemble au transfert inter-fallopien de gamètes, mais les ovules sont fécondés avant d'être transférés dans les trompes de Fallope de la femme. Dans cette technique de procréation médicalement assistée, les œufs sont prélevés dans le vagin et ensuite fécondés en laboratoire. Deux jours après la fécondation, les embryons sont placés dans une trompe de Fallope plutôt que dans l'utérus par laparoscopie.

Cette procédure est souvent utilisée quand :

*Les trompes de Fallope de la jeune femme sont normales
*Plusieurs facteurs de stérilité affectent l'homme

Le ZIFT a un taux de réussite plus élevé que la FIV.

Qu'est-ce qu'une injection intracytoplasmique de sperme (ICSI)?
L'ICSI représente un espoir pour les hommes qui ont peu de sperme ou dont la vasectomie n'est pas réversible. C'est une procédure faite en laboratoire et qui consiste à injecter un spermatozoïde directement dans un œuf.

Voici comment se déroule une ICSI :

*La jeune femme prend des médicaments contre la stérilité au début de son cycle menstruel pour stimuler la production d'ovules.
*Quand les œufs sont prêts, le médecin en prélève sous anesthésie grâce à une aiguille qui passe par la paroi vaginale.
*Le médecin prélève aussi du sperme chez l'homme soit dans un testicule soit par biopsie du tissu testiculaire.
*Un spermatozoïde est isolé et injecté dans un œuf.
*48 heures après, deux à quatre œufs fécondés sont implantés dans l'utérus de la jeune femme grâce à un cathéter qui passe par le col.

Pour que ce traitement réussisse, un ou plusieurs embryons transplantés doivent se fixer sur la paroi utérine de la jeune femme et se développer.

Qu'est-ce que l'insémination artificielle?
Cette intervention est pratiquée depuis le début du XXe siècle. Deux méthodes sont couramment utilisées :

L'insémination intra-utérine (IUI) consiste à prélever du sperme, le séparer et le « laver » pour éliminer ceux qui ne sont pas assez résistants. Les spermatozoïdes qui ont survécu sont placés dans le col de l'utérus ou plus haut en utilisant un cathéter.

L'insémination intra-cervicale (ICI) ressemble à l'IUI, mais au lieu de « laver » le sperme, on le place directement dans le col.
Ces deux interventions peuvent aider les personnes qui répondent aux critères suivants :

*Ovaires et trompes de Fallope en bon état
*Sperme normal
*Pas de problème de l'endomètre irréversible
*Absence d'antécédent d'infections pelviennes
*Affections empêchant une éjaculation vaginale
*Sperme à faible mobilité
*Mucus cervical allergique au sperme
*Présence d'anticorps du sperme

Le taux de réussite varie selon les causes de stérilité. En général, l'ICI réussit dans 2 % ou plus des cas par cycle et l'IUI dans 5 à 20 %. Ces taux peuvent augmenter quand ces techniques sont utilisées avec des médicaments qui stimulent l'ovulation.

Quels sont les médicaments existants pour combattre la stérilité?
Les médicaments contre la stérilité poussent les ovaires à produire plusieurs ovocytes en même temps, augmentant ainsi vos chances de concevoir. Les médicaments les plus utilisés sont le clomifène et la gonadostimuline.

Le clomifène (commercialisé sous le nom de Clomid ou Pergotime) stimule l'ovulation. Il pousse la glande pituitaire (hypophyse) à sécréter plus d'hormones en faisant croire au cerveau que le niveau d'œstrogène est très bas. Ces hormones stimulent les ovaires pour qu'ils produisent plus d'œstrogène et plus d'ovocytes. Il est aussi utilisé pour stimuler les niveaux d'hormones nécessaires pour préparer l'endomètre à accepter l'œuf fécondé. Pris sous forme de cachets, le clomifène est peu coûteux et très efficace, surtout pour les femmes qui ont des cycles menstruels irréguliers. Si l'absence d'ovulation est la seule origine de l'infertilité, les femmes prenant ce médicament seront enceintes dans les quatre à six mois suivants sa prise. Parmi les effets secondaires, on compte les bouffées de chaleur et un risque plus élevé d'avoir plus d'un bébé.

La gonadotrophine chorionique endo (hormones gonadotropes humaines de la ménopause ou HMG) provient de l'urine des femmes ménopausées qui produisent et rejettent une grande quantité d'hormones folliculostimulantes (FSH) et d'hormones lutéinisantes (LH). Les femmes qui veulent avoir un enfant en reçoivent des injections. La gonadostimuline agit directement sur l'ovaire, stimulant la croissance du follicule.

En voici quelques effets secondaires :
*Grossesses multiples
*Kystes des ovaires
*Douleur abdominale et pelvienne
*Nausées
*Hémorragie

Votre médecin discutera avec vous de vos différentes options. Sa décision se base sur vos antécédents et sur ses analyses médicales.

Les progrès de la médecine dans le domaine de la stérilité ont permis à de nombreux couples d'obtenir ce qu'ils voulaient. Mais ils ont aussi déçu et désespéré de nombreuses personnes. Si vous réfléchissez à la possibilité d'avoir recours à un de ces traitements, prenez en compte les risques financiers, émotionnels, psychologiques et physiques existants.
Revenir en haut Aller en bas
 
Traitements contre la stérilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traitements contre la stérilité
» minéraux contre la stérilité
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» A ceux qui sont Contre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Futures Mamans :: MATERNITÉ :: De la conception à la naissance :: Conception - Infos et forums :: Info : Conception-
Sauter vers: