Les Futures Mamans

Depuis 1999, le meilleur des forums féminins! Maternité, famille, quotidien: toutes y trouvent leur compte.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Semaine 34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Semaine 34   Sam 21 Jan - 19:56

À ce stade de la grossesse, votre bébé devrait mesurer près de 50 cm, de la tête aux pieds et peser tout près de 2,3 kg! Si vous n'avez toujours pas décidé quelle approche vous utiliserez pour le travail, ce serait un bon temps pour finaliser votre décision. Dressez votre plan de naissance et inscrivez-y la méthode de votre choix pour la gestion de la douleur.

Comment se développe mon bébé?

Si votre bébé naissait cette semaine, il serait considéré avant terme mais non prématuré. Ceci signifie que votre bébé est viable. Si le travail devait être déclenché, le médecin ferait une amniocentèse pour vérifier le taux de surfactant pour assurer que les poumons de votre bébé sont entièrement développés.

  • Ongles : Les ongles de votre bébé dépassent ses doigts. Avant qu'il naisse, ils pourraient être très longs et pointus. Quelques bébés sont nés avec des égratignures sur leur visage qu'ils se sont fait dans l'utérus.
  • Lanugo : Ces petits poils qui ont recouvert et protégé votre bébé depuis le deuxième trimestre commencent à disparaître. Ils seront remplacés par une bonne couche de vernix.
  • Présentation fœtale : Votre bébé s'est probablement déjà placé le sommet de la tête à l'entrée du bassin. Si ce n'est pas déjà fait, il a encore le temps de le faire. Un médecin ou une sage-femme peut essayer de le faire déplacer avec des techniques de massage sur votre ventre.

À quelles modifications corporelles dois-je m'attendre?

Au niveau des hormones et des changements physiologiques, il ne se produit pratiquement rien, sauf la continuation de votre prise de poids. La prise de poids est attribuable à la prise de poids de votre bébé, presque 500 g par semaine. Assurez-vous de consommer l'apport recommandé en calcium, car le bébé prendra celui de vos os pour se faire les siens.

  • Enflement : Buvez beaucoup de liquides pour réduire l'enflement. Rappelez-vous que si votre visage et vos mains enflent soudainement, vous devez immédiatement voir un médecin pour déterminer si vous souffrez de prééclampsie.
  • Contractions de Braxton Hicks : Ces contractions « de pratique », s'accentuent durant la dernière phase de la grossesse. Vous sentirez votre utérus se durcir. Même si les contractions sont très intenses, ne vous inquiétez pas outre mesure, à moins que vous perdiez les eaux. Dans ce cas, allez immédiatement à l'hôpital.
Que sont mes options en matière de gestion de la douleur ?

  • Locale : L'anesthésie locale peut être administrer par votre docteur pour engourdir une partie spécifique de votre corps pendant ou après l'accouchement. Cette option est recommandée avant l'épisiotomie et avant de recoudre la déchirure après l'accouchement.
  • Regionale : L'anesthésie régionale, comme une péridurale, peut être administrée par un anesthésiste pour soulager la douleur dans une grande région du corps. Le plein effet d'une péridurale est atteint au bout d'environ 10 à 20 minutes et des doses supplémentaires peuvent être injectées si nécessaire. Les péridurales apportent un soulagement immédiat et durent environ deux heures et demie. Vous pourrez sentir une pression durant les contractions, mais aucune douleur. Vous pourrez toujours pousser. L'anesthésie régionale peut ralentir le progrès du travail, pouvant entraîner d'autres interventions. Les effets secondaires sont rares, mais il peut y avoir des maux de tête, des démangeaisons, de la nausée et une baisse au niveau de la tension artérielle.
  • Générale : Cette approche est utilisée dans les urgences, notamment pour des césariennes. Puisque vous serez complètement endormie, vous ne pourrez pas voir le bébé au moment de sa naissance.

Si vous voulez en savoir plus ou si vous avez une condition qui peut gêner l'anesthésie, consultez votre médecin.

Y a-t-il des méthodes pour maîtriser la douleur sans médicaments?

Si vous voulez éviter la médication ou toute autre intervention médicale pour votre accouchement, il y a plusieurs méthodes pour maîtriser la douleur. Comme vous n'avez aucune façon de savoir laquelle de ces méthodes fonctionnera le mieux pour vous, adoptez-en plusieurs pour ne pas être au dépourvu.

L'eau réduit-elle vraiment la douleur du travail?

Un bain chaud ou un bain tourbillon peut aider à réduire la douleur, à accélérer le travail et à détendre les muscles du plancher pelvien. Tout ce que l'on souhaite d'un travail. La flottabilité de l'eau réduit votre poids d'environ 90 % et soulage la pression exercée sur vos articulations et vos muscles, rendant le travail plus supportable. Rappelez-vous que, si vous avez crevé vos eaux, vous ne pouvez prendre de bain. Détendez-vous sous une douche chaude.

Comment le massage peut-il réduire la douleur du travail?

Le massage peut alléger la douleur et détendre les muscles tendus durant le travail. Demandez à votre partenaire de garder un rythme constant et calmant. Il peut employer de la poudre, de l'huile ou de la crème légèrement rechauffé avec ses mains pour faciliter le glissement sur votre peau. Couchez-vous sur le lit, sur le côté ou reposez-vous sur un tabouret, en vous penchant en avant sur une table, au besoin. Votre partenaire devrait :

  1. Masser légèrement chaque côté de votre colonne vertébrale, en partant des épaules vers le bas de vos hanches et en remontant de nouveau à vos épaules.
  2. Avec ses pouces de chaque côté de la base de votre cou, masser vers l'extérieur et en arrière, le long de vos épaules.
  3. Masser un côté de votre dos en exerçant une pression appuyée avec la paume de sa main, suivie d'un effleurage avec les doigts de son autre main.
  4. Glisser ses mains vers vos épaules et recommencer de l'autre côté de votre dos, en allant jusqu'aux fesses.
  5. Faire des mouvements circulaires avec ses pouces de chaque côté de votre colonne, et déplacer ses mains vers le haut du dos en partant des fesses jusqu'aux épaules, puis laisser ses mains glisser vers le bas jusqu'aux fesses.
  6. Pétrir vos fesses entre ses doigts et ses pouces.
  7. Terminer en répétant l'étape numéro un, dans la direction d'inversion.

Les techniques de respiration peuvent-elles réduire la douleur du travail?

C'est une réaction normale de retenir sa respiration lorsque vous éprouvez la douleur, mais le manque d'oxygène n'aidera ni vous, ni votre bébé. On enseigne des techniques de respiration dans les cours prénataux comme outil de gestion de la douleur. Prenez de lentes et profondes respirations pour rester en contrôle et pour apporter de l'oxygène à vous et votre bébé. Essayez de respirer durant la contraction et non une fois qu'elle est passée.

Comment l'entraînement mental réduit-il la douleur du travail?

Soyez votre propre entraîneur. Entre les contractions, faites-vous un discours d'encouragement. Félicitez-vous des efforts que vous faites. Dites-vous que la douleur fait partie du processus et rappelez-vous que votre corps a été conçu pour faire ce travail. Anticipez le moment de pouvoir tenir votre nouveau petit bébé dans des vos bras.
Revenir en haut Aller en bas
 
Semaine 34
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine internationale du portage => code promo ;-)
» Les menus de la semaine
» menus semaine du 25 janvier
» Le poisson, combien de fois par semaine?
» 4e Semaine Internationale de la Voile de Deauville.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Futures Mamans :: MATERNITÉ :: De la conception à la naissance :: Grossesse - Infos et forums :: Info - Grossesse :: Semaine par semaine-
Sauter vers: